Actions sur le document

Le MICX

Le Mons International Congress eXperience !


_mg_1349.jpg  

Équipement structurant et bâtiment emblématique du renouveau socio-économique de la Ville, le Centre de Congrès va stimuler l’économie locale, non seulement en offrant aux entreprises, aux universités et aux autres institutions organisatrices de congrès un outil moderne et performant, mais aussi en dynamisant le tourisme d’affaires.

A ces différents titres, le Centre de Congrès aura des effets d’entraînement directs et indirects sur de nombreux secteurs économiques (hôtellerie, restaurants, commerce local, activités touristiques et culturelles, immobilier, traiteurs, techniciens, intérimaires,…) et contribuera activement au rayonnement de Mons en Belgique.
 

_dsc2837.jpg

_dsc2823.jpg



 








Localisation

Située au sein du Triangle d’or Paris-Londres-Ruhr, Mons est au cœur d’une région de 28 millions d’habitants et est accessible facilement en voiture (desserte autoroutière), en train et par avion (aéroports de Charleroi, Lille et Bruxelles).

Le positionnement du Centre de Congrès, à proximité immédiate du hall d’expositions Lotto Mons Expo, à l’arrière de la future gare-passerelle de Santiago Calatrava et tout près du centre commercial des Grands Prés est stratégique. Il participe à la volonté de développer la ville nouvelle autour d’infrastructures structurantes qui vont permettre non seulement d’établir un lien physique entre le centre historique de Mons et le pôle de développement des Grands Prés, mais également de passer naturellement d’un quartier à un autre.

Positionner Mons comme centre wallon du tourisme d’affaires

En Wallonie et dans le nord de la France, en dehors des Palais des Congrès de Liège et de Namur, aucune infrastructure professionnelle de congrès n’était disponible sur le marché.

Or, le tourisme d’affaires est un secteur en plein essor : 60,2% de + entre 2003 et 2013 en Belgique et 60,4% de + entre 2003 et 2013 en Wallonie.

Il a sa place à Mons dans le cadre d’organisation de séminaires, de congrès et d’événements divers.

Le tourisme d’affaire génère des revenus 3 à 4 fois supérieurs à ceux du tourisme classique de loisirs et génère des retombées importantes sur de nombreux secteurs d’activités.

L'architecte


dlibeskind.jpg


“I saw the Convention Center as a dramatic eruption with its prow rising to give views of the belfry and to orient a whole new panorama of this growing city.”
Daniel Libeskind

Daniel Libeskind, né le 11 mai 1946 à Łódź, Libeskind est un architecte américain. Musicien, scientifique, artiste enfin architecte, Daniel Libeskind a dessiné les plans de certains bâtiments parmi les plus significatifs de ces dernières décennies.

En 1985, Libeskind gagne le premier prix Leone di Petra à la Biennale de Venise. En 1988, il participe à l'exposition d'architectes déconstructivistes à New York au Museum of Modern Art. Puis, de 1988 à 1999, il s'occupe de la réalisation du Musée juif de Berlin.

Daniel Libeskind fonde sa propre société : le Studio Daniel Libeskind basée à Berlin. Il enseigne depuis 1994 à l'université de Californie à Los Angeles mais a enseigné aussi dans d'autres universités à travers le monde entier.
Il s'occupe de différents projets dont certains encore en rapport avec le judaïsme et la Shoah (musée juif de San Francisco, centre de la Shoah à Manchester).

Daniel Libeskind a réalisé la reconstruction du World Trade Center à New York. Son projet veut à la fois rappeler la tragédie du 11 septembre mais aussi donner espoir. Le souvenir et le devoir de mémoire sont symbolisés par la préservation de « Ground Zero » en sous-sol (les Memory Foundations) tandis que l'espoir en l'avenir est représenté par une tour en flèche (One World Trade Center) atteignant 541 mètres de hauteur (devenant ainsi la plus haute tour du continent américain).

Les solutions techniques et l’élégance formelle qu’il propose, aussi innovantes soient-elles, sont toujours mises au service d’une symbolique forte, de l’émotion. Son architecture très personnelle donne à lire le contexte historique du lieu. À Mons, pour le MICX, il a imaginé une “éruption dramatique”, une efflorescence urbaine et lumineuse qui appelle au “développement économique de la ville mais aussi à son avenir social et culturel”.

Description du Centre de Congrès

Le Centre de Congrès comprend :
  • Un espace d’accueil (accès direct des parkings, services au public, vestiaire, bagagerie)
  • Un Forum (espace multifonctionnel, sanitaires, bureau de congrès)
  • Trois auditoriums (500, 200 et 100 places)
  • Des salles de commissions de 10 à 120 places soit un total de 400 places.
  • La FLEX ROOM (salle de réception/restauration de 800 m2)
  • Un espace polyvalent : l’ATRIUM ( salle de fêtes de 400 m2)
  • 6 bureaux d’un total de 100 m2
  • Un parking en sous-sol de 157 places desservis par les ascenseurs et monte-charge
  • Une zone logistique (chambres froides, cuisines, locaux de stockage, sanitaires et vestiaires pour le personnel, ...);
  • Une partie distincte réservée à la gestion administrative composée d'une dizaine de bureaux

Le Centre de Congrès constitue un modèle en matière d'accessibilité et d'équipements spécifiques pour l'accueil des PMR (boucle à induction magnétique, balises sonores, cheminements pour malvoyants, sirènes flash au sol…). Le choix de ces équipements a été posé en collaboration avec la Plate-forme des moins-valides de la Ville de Mons.
 

_dsc2883.jpg_mg_1591.jpg

_dsc2851.jpg_mg_1693.jpg
 


Plus d'infos : www.micx.be

Photos : Georges De Kinder