Actions sur le document

Jardin du Mayeur

Le "souterrain" partant de la cour intérieure débouche sur un jardin public calme et reposant, aménagé entre 1930 et 1936, lequel rejoint la rue d'Enghien par la sortie de l'hôtel de ville depuis 1372. Les concerts de carillon du Beffroi y sont particulièrement audibles. On y trouve également la sculpture du Ropieur (Gobert, 1937), qui éclabousse l'eau de sa fontaine sur les passants, symbolisant l'esprit facétieux du gamin montois.


Ce jardin s'étend sur l'ancien territoire agreste de l'hôtel de ville. Le bâtiment de briques qui le barre est une partie de l'arsenal des pompiers, construit en 1848 sur les plans de l'architecte Sury, et partiellement démoli lors de l'aménagement du jardin et de la restauration du Mont-de-Piété (1625, par W. Coebergher) puis l'installation des mMusées du Centenaire (1932). Ce vaste bâtiment s'ouvre aussi sur la rue du 11 Novembre et sur la rue Neuve. Aujourd'hui, l'ancien Mont-de-piété abrite le Musée du Doudou.

Créé dans les années 30

Le jardin du Mayeur a été créé dans les années 30. Certains de ses arbres ont donc trois-quarts de siècle... Le hêtre pourpre est un arbre forestier par excellence : en plein coeur de la ville, seul maître à bord contrairement à ses habitudes, il a pu développer une silhouette unique, et occuper toute la place dont il avait besoin. Le hêtre pourpre peut vivre plus de 400 ans et dépasser 30 mètres de hauteur...

Comme on le fit beaucoup autrefois le long des avenues ou sur de nombreuses places de villages afin d’y donner un peu d’ombre, deux ensembles de tilleuls ont été plantés le long du bâtiment qui accueille les musiciens de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie et, en groupe, face à l’ancien Mont-de-Piété.

Entouré de ses bancs métalliques, un marronier encore jeune attend quelques années pour se déployer en force.


Information touristique
logo-visitmons.jpg

visitMons
Grand-Place,27 - 7000 Mons
Tél: 065/33.55.80
Envoyer un mail
Site web
Beffroi: Visite virtuelle