Actions sur le document

Révolutions

La Révolution des États-Unis Belgique

De 1787 à 1790, les Montois participent à la révolution dite « brabançonne », contre les réformes proposées par Joseph II. Les couleurs rouge, jaune et noir du Hainaut, qui sont aussi celles du Brabant, sont adoptées par les États Belgique unis et, en 1830, comme drapeau national.

La Bataille de Jemappes

1792 : La bataille de Jemappes fait rage. Le 6 novembre, les armées d’une République française naissante, dirigées par le général Dumouriez, l’emportent face aux Autrichiens.

Une ville remodelée

Suite à la chute de l'Empire français (1814), le roi Guillaume des Pays-Bas opte pour un plan de défense prévoyant trois lignes de forteresse. Mons en est la première!

La démolition des vestiges des fortifications antérieures fait place au projet de la nouvelle fortification de la ville, établi par le capitaine ingénieur hollandais Van de Polder. Commencés en 1817, les fortifications sont pratiquement achevées en 1822. Par ailleurs, on construit dans la ville la caserne d'infanterie Guillaume (Major Sabbe), aujourd'hui Carré des Arts. On construit aussi la caserne de cavalerie Léopold, démolie lors de la Seconde Guerre mondiale.

Mons est une citadelle! Fonctionnaires, juristes, militaires, petits commerçants, religieux peuplent la cité. Le grand négoce et la haute industrie ont déserté la cité, de même que la noblesse, qui s'installe à la campagne.

En s’opposant farouchement à la garnison hollandaise en 1830, les Montois participent pleinement aux « journées de septembre », qui mèneront à l’indépendance du pays. 7 février 1831: promulgation de la Constitution belge. La Belgique devient une monarchie parlementaire, avec séparation des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire.

Information touristique
logo-visitmons.jpg

visitMons
Grand-Place,27 - 7000 Mons
Tél: 065/33.55.80
Envoyer un mail
Site web
Beffroi: Visite virtuelle